Sophro&Nature : L'Automne

Dernière mise à jour : oct. 11

« Il n’y a ni victoire, ni défaite dans le cycle de la nature :

il y a du mouvement » Paulo Coelho


La nature ne cesse de se renouveler. Elle suit des cycles et à chaque saison, elle change de visage et de comportement. Elle évolue et pour renaître, elle accepte d’abandonner et parfois, mourir. De nos jours, les Hommes se coupent de ces cycles naturels et le résultat de cet éloignement occasionne des déséquilibres physiques ou psychiques. La médecine chinoise puise sa force dans ce lien naturel entre l'Homme et la nature, l'Homme est un être vivant qui suit la logique du vivant. Pourquoi serions nous différent ?


La roue des saisons synthétise ce lien entre notre corps, notre nature et les saisons.


Nous, notre corps et l'Automne

L’automne est la saison de la transition, il prépare le corps et l’esprit à entrer dans la saison froide. Petit à petit, les températures se rafraichissent, les nuits se rallongent et le froid invite à rester chez soi. La nature retourne au repos, elle abandonne son habit vert pour revêtir une palette de couleurs flamboyantes. C’est le temps pour certains arbres de se séparer de leurs feuilles et de se focaliser sur leur énergie vers leurs racines, vers l’intérieur.


A l’instar de la nature, notre corps est invité à se recentrer sur lui-même, à son intérieur. Comme celle des arbres, notre énergie est descendante et nous sommes invités à nous poser pour écouter notre corps afin qu’il puisse se préparer à une saison plus dure. Période du bilan, de détox et de séparation, tout comme l’arbre qui laisse partir ses feuilles, qui se dépouille de ses plus beaux atours pour mieux se consacrer à sa vie profonde, l’Homme fait de même, il ne se sent plus porté par l’énergie du printemps ou de l’été, mais il agit.


Les organes dont il faut prendre soin à l'Automne

Les poumons font partie de notre système respiratoire, la respiration est particulièrement importante à l’Automne et elle permet une bonne circulation de l’énergie dans le corps. Les poumons permettent l’oxygénation, assistent le cœur, participent à la thermorégulation et à la purification des liquides.


Le gros intestin fait partie de notre système digestif, il a un rôle d’élimination. Son rôle est d’absorber l’eau et d’évacuer les déchets. Il recycle également une partie des liquides organiques, d’où l’importance d’en chasser les toxines. D’un point de vue psychique, le gros intestin traduit une adaptation au changement, la capacité à digérer certains évènements ou encore le lâcher prise.


Il y a aussi un organe des sens qui est associé à l’Automne, l’odorat…. Le nez est l’orifice des poumons, mais saviez vous que la gorge est considérée comme la porte du poumon vers l’extérieur ? Vous comprenez mieux pourquoi un déséquilibre de cet organe qu’est le poumon, peut engendrer des maux de gorge, des rhumes et son lot de troubles ORL que l'on retrouve à l'Automne, mais aussi, un souffle court et superficiel, des insomnies traduisant une gêne émotionnelle, qui peut aller jusqu’à la tristesse et l’anxiété.


L'état d'esprit de l'Automne

Saison du passage, de la transition en douceur entre l'été et l'hiver, l'Automne nous prépare à entrer dans l'hiver. C'est aussi la saison des récoltes de ce que nous avons semé et du travail de l'été : les vendanges, les pommes... C'est la période des promenades en forêt et des cueillettes.


Saison de la séparation et du tri, comme l'arbre qui laisse tomber ses feuilles, l'Automne nous invite à la séparation et au tri pour pouvoir faire de la place et stocker pour préparer l'hiver.


Saison où nous sommes invités vers l'intérieur, intérieur du foyer et intérieur de soi. La nature retourne au repos, c’est le temps pour certains arbres de se séparer de leurs feuilles et de se focaliser toute leur énergie vers leurs racines, vers l’intérieur.




Les ateliers Sophro&Nature et les besoins du corps à l'Automne


A chaque saison, son atelier... A l'Automne, nous avons besoin de respirer pour oxygéner nos poumons, nous avons besoin de marcher pour évacuer et aider notre intestin à chasser les toxiques, nous avons besoin de souffler et de se tourner vers l'intérieur de notre corps, nous avons besoin de nous exprimer ou chanter pour muscler notre gorge, nous avons besoin de nous nourrir de tous les nouvelles odeurs de l'Automne........


Tant de besoins qu'il m'a été facile de créer ce programme : une balade oxygénante sous les châtaigniers de la forêt de Colombières-sur-orb durant laquelle nous pourrons laisser tomber nos propres feuilles, mais aussi, profiter de la diversité des odeurs des sous-bois pour développer notre odorat. Il y aura aussi un apprentissage du retour à soi tout en douceur pour nous aider à ralentir et à prendre conscience des besoins de notre corps. Nous rajouterons ensemble un zeste de bonne humeur et de joie pour en faire un moment de partage dont nous avons tous besoin.


A l'issue de cet atelier, il sera envoyé à tous les participants un mémo des pratiques sophrologiques avec un bonus, mes recettes et cures de l'Automne !


























95 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout