LA SOPHROLOGIE EN ENTREPRISE

Le stress au travail

 

Le stress apparaît depuis une quinzaine d’années comme l’un des risques majeurs auquel les organisations et entreprises doivent faire face. L'agence européenne de la santé définit le stress professionnel comme étant un état qui survient quand il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face.

 

Cette définition permet de comprendre que face à des symptômes de stress, il est parfois difficile de démêler la part des facteurs personnels et professionnels en jeu. Il est primordial de rechercher le lien possible avec le contexte professionnel (surcharge de travail, objectifs insuffisamment définis, relations difficiles avec la hiérarchie, manque d’autonomie…), mais il est également important de prendre en compte les facteurs personnels pour renforcer la résistance et la capacité d’adaptation des salariés à des situations de travail potentiellement difficiles pour eux.

 

Les conséquences du stress au travail

 

Dans les entreprises où le stress est élevé, on peut souvent noter :
 

  • une augmentation de l’absentéisme et des accidents de travail,

  • une augmentation du turn-over occasionnant des difficultés de remplacement et de pérennisation des équipes,

  • des difficultés de fidélisation des professionnels et même, de recrutement de nouveaux employés,

  • une démotivation, une baisse de créativité,

  • une dégradation de la productivité, une augmentation des rebuts ou des malfaçons,

  • une dégradation du climat social,

  • des atteintes à l’image de l’entreprise…

Du stress professionnel à la Qualité de Vie au Travail
Les changements économiques, techniques, organisationnels et sociétaux sont de plus en plus nombreux et rapides, l'individu a de moins en moins de latitude pour s'adapter aux changements des situations de travail, ce qui favorise le stress et son corollaire pour l'entreprise, une montée en puissance des risques psychosociaux (RPS) pour l'entreprise. 
 

S'intéresser aux RPS, c'est replacer les facteurs personnels de stress des individus dans le contexte global de l'entreprise. C'est s'intéresser aux six facteurs de risques RPS que sont l’intensité du travail et le temps de travail, les exigences émotionnelles, le manque d’autonomie, les rapports sociaux et les relations au travail, mais aussi la souffrance éthique ou les conflits de valeur, et enfin l’insécurité de la situation de travail.

Cette démarche est importante pour les entreprises car il y a des enjeux économiques et légaux à la clé. Une obligation générale de sécurité incombe à l’employeur (article L. 4121-1 du Code du travail). Il lui revient d’évaluer les risques, y compris psychosociaux, et de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés.

Risques psychosociaux
Rentrer dans une démarche de qualité de vie au travail (QVT) (La qualité de vie au travail désignant les actions qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail pour les salariés et la performance globale des entreprises) n'est pas une énième lubie de politique de gestion des ressources humaines. La performance des entreprises a tout à y gagner.
La sophrologie offre des outils supplémentaires en matière de gestion des ressources humaines dans le cadre de la prévention du stress professionnel, mais aussi dans le développement du bien être des salariés. 
qualité de vie au travail
cohésion d'équipe - management des équipes
Le champ d'action du sophrologue

Aider vos salariés à mieux gérer le stress professionnel pour :
 

  • Préserver l’équilibre général, la vitalité, la santé  (actions prophylactiques)

  • Prophylaxie des troubles musculo-squelettique.

  • Acquérir des techniques rapides de détente ou de récupération 

  • Optimiser l’efficacité par une meilleure mobilisation les ressources individuelles (concentration, volonté, créativité, communication, mémoire, etc.).

  • Développer ou renforcer les capacités d’adaptation dans le milieu professionnel.

Accompagner vos responsables dans le management des équipes pour :

  • Apprendre à gérer leurs émotions et leur propre stress

  • Optimiser toutes leurs capacités, qu’elles soient professionnelles ou émotionnelles 

  • Acquérir des techniques rapides de détente ou de récupération 

  • Les préparer au changement

  • Remettre de la positivité dans le travail pour favoriser la motivation de leurs collaborateurs

  • Trouver une synergie entre les différents acteurs et les fédérer ensemble autour des projets de l'entreprise

Pour aller plus loin :