Le sel de la vie …ou comment somatiser du positif !

Avez-vous lu « Le sel de la vie » de Françoise Héritier ? Elle écrit : « II y a une forme de légèreté et de grâce dans le simple fait d'exister, au-delà des occupations, au-delà des sentiments forts, au-delà des engagements, et c'est de cela que j'ai voulu rendre compte. De ce petit plus qui nous est donné à tous : le sel de la vie. »


Dans son livre, elle traque ces choses agréables auxquelles notre être profond aspire, ces images et ces émotions, ces moments empreints de souvenirs qui font le goût de notre existence, qui la rendent plus riche, plus intéressante que ce que nous croyons souvent et dont rien, jamais, ne pourra être enlevé à chacun.


Extrait : "chuchoter au téléphone, prendre des rdv des années à l'avance, flâner dans les rayons d'un grand magasin, soupirer d'aise, trainer des pieds dans les feuilles mortes, se sentir plein d'allant, sourire tendrement à la photo de sa grand-mère, avoir des secrets, se faire consciemment des idées, faire le vide dans ses placards, trouver un trèfle à 4 feuilles, réussir une réussite, regarder avec convoitise les plats servis à ses voisins, boire quand on a très soif, n'avoir jamais honte d'être soi, jouer à cache-cache, avoir la chair de poule et le poil hérissé, avoir eu une fois 18 en maths, se donner du mal pour une broutille, craquer des allumettes, avoir plein de boîtes, réciter encore la liste des départements avec leurs chefs-lieux, adorer le Dr House ou la jeune fille gothique aux couettes brunes de NCIS, réussir à se rehausser toute seule dans un lit d'hôpital, savoir que celui qu'on attend viendra, calculer le temps entre l'éclair et le tonnerre…"


Voir, écouter, observer, entendre, toucher, caresser, sentir, humer, goûter, avoir du "goût" pour tout, pour les autres, pour la vie, notre relation au monde passe en premier lieu par nos sens, alors autant somatiser le positif qui s’offre à nous.


D’après le dictionnaire, la somatisation est un processus inconscient visant à transférer, transformer des difficultés affectives en troubles somatiques (maux de ventre, migraines, douleurs etc.). Depuis que je fais de la sophrologie, pour moi, la somatisation a une définition bien différente ! Je somatise le positif que je vis dans mon quotidien… j’en fais un processus conscient par lequel j’infuse et diffuse tout doucement mes joies, mes plaisirs dans mon corps. Laissez vous tenter, cela fait un bien fou.


Une pratique de sophrologie, la Sophro Présence du Positif (et oui, il y a des sophros partout…) a pour but de renforcer le positif à l'intérieur de soi, d'activer le sentiment de joie, de bien-être.


Mais, vous pouvez aussi faire ceci dans notre quotidien et à chaque fois:

- que vous regardez quelque chose qui vous procure de la joie, un paysage, un rayon de soleil…,

- que vous mangez un aliment que vous aimez,

- que vous entendez un chant, une musique qui vous plait,

- que vous partagez un moment avec vos amis, vos enfants, vos collègues, votre conjoint,

- que vous sentez une odeur agréable, touchez un tissu soyeux, caressez…


Arrêtez-vous quelques secondes et ressentez ce positif que cela vous apporte, prenez une bouffée d'air et diffuser tout doucement, avec votre souffle, tout ce positif en vous. Imaginez que votre souffle diffuse ce positif dans toutes vos cellules, dans tous vos organes de la tête jusqu’au pied.

Faîtes le plein de joie, de bonne humeur, de rires et d’émerveillement….





Je vous recommande aussi la lecture du livre de Françoise Héritier, c’est une pépite. "Le sel de la vie", Ed Odile Jacob, 2012.


Vous pouvez aussi écouter des lectures d’extrait de ce livre sur France culture. Clic !


130 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout