Virginie ROSSI,

Sophrologue et Formatrice

en management, en qualité de vie au travail et prévention des risques psychosociaux

La sophrologie, une évidence.

 

Mon cursus professionnel d'une trentaine d'années dans les ressources humaines d'établissements du secteur médico-social et sanitaire, m'a amené à rencontrer la sophrologie pour ses applications dans le domaine de la santé. Mes missions professionnelles dans la prévention des risques psychosociaux m'ont naturellement conduit vers son champ d'application lié à la gestion du stress en entreprise. J'ai pu appréhender tous les bénéfices que la pratique sophrologique pouvait apporter aux salariés et aux responsables, que ce soit au niveau personnel, mais aussi au niveau collectif.

Et un jour, à la sortie d'une période de vie compliquée, une idée a germé dans mon esprit "Aujourd'hui, je prends mon bonheur en main et je décide d’être une Happycultrice !". Peut-être, allez vous penser :"Mais, qu'est ce que cette idée insolite ?". Je vous avoue que je venais de lire le très divertissant livre de Raphaëlle GIORDANO « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » et son cahier des engagements avait retenu mon attention...

C'est Alain Créhange qui a inventé ce mot "Happyculteur" et le définit comme ceci "Personne qui fait fait son miel des petits bonheurs de l'existence". Ce nouveau mantra me convenait parfaitement car j'étais en plein questionnement existentiel et professionnel.

Après 30 ans d’expérience professionnelle, un master en management et développement des Ressources Humaines, un diplôme universitaire de Préventeur des risques psychosociaux, un diplôme de sophrologue, mais aussi, un burn out, ma vie a pris un nouveau tournant.

J'aime à dire que je suis désormais une experte en burn-out car après la théorie, j'ai mis cela en pratique ! Pas vraiment une bonne idée sur le plan personnel, mais cela a été un enrichissement important dans la connaissance de soi, mais aussi, sur la compréhension de l'impact de cette pathologie dans la vie d'une personne. Alors que j'avais tous les éléments de connaissance du burn-out, j'ai moi même été fauchée en ayant réagi trop tard, preuve de sournoiserie du processus.

En complément de mon métier de Sophrologue, je peux dire que je transmets désormais mes compétences en matière de gestion du stress et de burn-out dans les entreprises car il n'est plus possible de laisser ce fléau se répandre comme le COVID-19, alors que pour cette pathologie, nous avons les moyens de le combattre, ainsi que le vaccin.

Mon métier de sophrologue m'a permis de développer certaines spécificités, que vous pouvez retrouver dans l'onglet "Mes domaines d'intervention", mais je suis formée pour intervenir sur plusieurs champs de compétence de la sophrologie. 

  • Master 2 en Management et développement des ressources humaines délivré par l'Institut de Gestion Sociale de Paris (IGS)

  • Diplôme Universitaire "Risques psychosociaux : comprendre et agir" délivré par l'Université Paul-Valéry - Montpellier 3

 

 

La sophrologie est une pratique psycho-corporelle favorisant l'autonomie des personnes dans leur cheminement, qui correspond à mes valeurs personnelles et éthiques de non jugement, de respect et de bienveillance que je m'engage à respecter dans les accompagnements des personnes.

 

 

 

bdd3c4_6383f243583a45f8a07740252a30c900_

Haut de page